[cedar] Renater : reponse de George-albert Kisfaludi

  • From: "Samuel Bianchini" <biank@xxxxxxxxx>
  • To: cedar@xxxxxxxxxxxxx
  • Date: Wed, 21 Mar 2001 21:16:54 +0200

Bonjour a tous.

Suite au mail de Sally Jane Norman que j'avais fait suivre a Georges-Albert
Kisfaludi concernant Renater 2. Georges-Albert vient de repondre, je vous
transmets sa reponse, qui me semble-t-il, apporte certains elements de
reperage tout a fait importants.

A tres bientot,

Samuel



---------------------------------------------------------------------------
Sur les =E9changes concernant Renater 2 que tu me transmets pour
=E9claircissements, je vois plusieurs r=E9ponses =E0 apporter, et quelques 
id=E9es
re=E7ues =E0 corriger.


D'abord, le projet de raccordement de l'ensemble des organismes artistiques=
,
=E0 commencer par les =E9coles d'art, puis les FRAC et les Centres d'Art, au
r=E9seau haut d=E9bit Renater est parti de la prise de conscience d'une
conjonction historique, dans laquelle Don et moi avons jou=E9 le r=F4le de
d=E9tonateur :
ce r=E9seau Renater, dans sa premi=E8re forme loin d'=EAtre haut d=E9bit et
r=E9ellement efficace, fait en ce moment sa mutation vers une infrastructure,
une capacit=E9 en d=E9bit et une qualit=E9 de service sans =E9quivalents, sinon 
dan=
s
les r=E9seaux institutionnels =E9trangers de la recherche, ses pendants auxquel=
s
il est =E9videmment raccord=E9.  Cette mutation se fait gr=E2ce au soutien 
tr=E8s
affirm=E9 de l'Etat (essentiellement le Minist=E8re de l'Education, de
l'Enseignement Sup=E9rieur et de la Recherche) des R=E9gions et parfois, de
m=E9tropoles; et les =E9tablissements culturels et artistiques peuvent profiter
de cette dynamique politique et effective d'implantation des r=E9seaux pour
s'y raccorder =E0 moindres frais.  Pour sch=E9matiser, on peut estimer que
l'=E9conomie qui en r=E9sultera serait de une =E0 plusieurs centaines de 
milliers
de francs par =E9tablissement.  Je parle bien ici de r=E9seaux vraiment hauts
d=E9bits, sym=E9triques dans leur fonctionnement (permettant au r=E9cepteur 
d'=EAtr=
e
=E0 l'identique =E9metteur, et vice-versa) et pr=E9sentant une v=E9ritable
continuit=E9 au niveau international, ce qu'aucun r=E9seau commercial actuel
n'est capable d'offrir, m=EAme sous leurs appellations de pseudo haut d=E9bit
(cf. ADSL).  De plus, prendre pied sur Renater 2bis puis 3, etc. se fait
maintenant, le plus souvent, avec une technologie (la fibre optique) qui
offre une grande r=E9serve de capacit=E9 et donc une future mont=E9e en 
puissance
tr=E8s simplifi=E9e.  Mais tout cela, je pense que tu le savais d=E9j=E0=8A

Marc Partouche a compris toutes ces opportunit=E9s et engag=E9 la DAP dans une
politique d'information et de motivation des =E9tablissements =E0 agir pour leu=
r
raccordement =E0 Renater.   Dans le cadre d'une mission =E0 ses c=F4t=E9s o=F9
j'interviens jusqu'=E0 maintenant =E0 titre individuel et b=E9n=E9vole (surpris 
?),
j'ai men=E9 des n=E9gociations avec la direction de Renater national (le GIP
Renater) pour aboutir =E0 un accord GIP Renater/Minist=E8re de la Culture
particuli=E8rement avantageux en termes de tarification et plus encore.  Mais
Renater, c'est aussi un ensemble de r=E9seaux r=E9gionaux, qui pr=E9sente de
fortes disparit=E9s : les strat=E9gies politiques, les d=E9lais (de toute de 
suit=
e
=E0 plus de deux ans !), les investissements financiers et autres m=E9canismes
de subventionnement directs des =E9tablissements, l'offre technique et
tarifaire, diff=E8rent assez fortement.  A cela deux raisons essentielles : l=
e
GIP Renater s'interdit d'agir en r=E9gion, donc n'assure qu'une coordination
en aval, et les Conseils R=E9gionaux ont des degr=E9s tr=E8s divers de prise de
conscience des besoins futurs (et parfois actuels) en r=E9seaux hauts d=E9bits.
Idem pour les m=E9tropoles qui ne d=E9veloppent pas toutes une infrastructure e=
n
fibre optique, apte =E0 simplifier grandement la mise en place du tron=E7on
final et local de raccordement =E0 Renater, comme c'est le cas =E0 Nancy, pour
citer le meilleur exemple.


Par cons=E9quent, les =E9tablissements artistiques et culturels en voie de
raccordement ont trois actions =E0 mener :

- contacter les responsables r=E9gionaux de l'infrastructure Renater, le plus
souvent des universitaires qui g=E8rent cette activit=E9 en b=E9n=E9voles, et 
font
l'interface =E0 la fois avec le GIP Renater et les Conseils R=E9gionaux.  Ce
sont eux qui, par concertation, sp=E9cifient la forme du r=E9seau Renater dans
leur r=E9gion, son devenir et son tarif, par le truchement de n=E9gociations
avec les Conseils R=E9gionaux et avec les op=E9rateurs de leur r=E9seau (s'ils 
ne
l'op=E8rent pas eux-m=EAmes en direct, ce qui est de plus en plus rare) qu'ils
sollicitent sous forme d'appels d'offres.  Ils lancent aussi les =E9tudes
prospectives et d'ing=E9nierie d=E9terminantes pour l'analyse de la demande.  I=
l
convient donc aux =E9tablissements concern=E9s d'=EAtre pris en compte dans ces
=E9tudes.  Enfin, ils r=E9alisent les d=E9marches vis =E0 vis de l'ART 
(cr=E9ation de
Groupement Ferm=E9s d'Utilisateurs - GFU), o=F9 l=E0 aussi tous les 
=E9tablissement=
s
concern=E9s doivent =EAtre pris en compte (sauf dans certaines r=E9gions passant
outre la cr=E9ation de GFU). A noter que r=E9cemment, l'ART vient d'all=E9ger 
les
modalit=E9s d'adh=E9sion et le co=FBt de cr=E9ation d'un GFU, ce qui nous 
arrange
grandement car permet de temporiser l=E0 o=F9 c'est pr=E9f=E9rable.
Bref, c'est ce contact IMPERATIF sur le terrain, avec les responsables
r=E9gionaux de l'infrastructure Renater, qui permettra d'aller =E0 la vrai
sources des informations, pour dissiper toutes les rumeurs erron=E9es et
conna=EEtre les v=E9ritables d=E9lais et co=FBts.  Par exemple, pour l'Ecole
R=E9gionale des Beaux Arts de Nantes dont je m'occupe, la connexion =E0 Renater
ne pourra intervenir qu'en septembre 2002 et =E0 des co=FBts =E9quivalents =E0 
la
ligne Num=E9ris actuelle; entre temps, ce serait trop cher, alors nous passon=
s
sur de l'ADSL.
Ce contact terrain am=E8ne les repr=E9sentants de nos =E9tablissements =E0
participer localement aux r=E9unions des GFU enseignement sup=E9rieur et
recherche, et =E9ventuellement aussi, quand ils existent, collectivit=E9s
locales (pour les =E9coles municipales) et culture.  C'est SEULEMENT en
connaissance de ces =E9l=E9ments que des d=E9cisions peuvent =EAtre prises : 
est-ce
rentable de se raccorder actuellement =E0 Renater?  =E0 quel d=E9bit ? selon
quelle qualit=E9 de services (d=E9bit fixe ou variant dynamiquement (bursts au
d=E9passements autoris=E9s, comme =E0 Nancy), cr=E9ation de r=E9seaux priv=E9s 
virtuels
=E0 d=E9bit garanti (VPN), transmission audiovisuelle en multipoints, pour
sessions interactives de conf=E9rences/d=E9bats par exemple (multicast,
participation au groupe visio de Renater, centralis=E9 =E0 Nancy d'ailleurs) ?
Quelle =E9volution du r=E9seau interne de l'=E9tablissement, de ses 
=E9quipements,
et bien s=FBr de la p=E9dagogie ?  Quand ?  Quelle ad=E9quation =E0 une vision
prospective des besoins de l'=E9tablissement ?
Je tiens =E0 souligner que l'acc=E9l=E9ration consid=E9rable des capacit=E9s des
techniques r=E9seaux, et parall=E8lement du besoin exprim=E9 de nos =E9tudiants 
et
intervenants, a pris de court pas mal d'analystes; dans de nombreux
=E9tablissements, il s'agit bien souvent de rattraper un temps perdu afin de
rester dans le mouvement; il convient n=E9anmoins d'aller plus loin et de
tenter de b=E2tir un projet d'avenir, au centre duquel les r=E9seaux peuvent
=EAtre abord=E9s comme nouveaux et v=E9ritables territoires de la cr=E9ation, 
sans
limiter leur usage =E0 une super consommation unilat=E9rale de l'information.
Mais je pr=EAche l=E0 un convaincu=8A

- engager des n=E9gociations directes avec les Conseils r=E9gionaux et surtout,
avec les services culturels en rapport, au moins th=E9orique, avec nos
=E9tablissements.  Il arrive assez fr=E9quemment que ce soit un autre service d=
u
Conseil R=E9gional (Recherche ou Soci=E9t=E9 de l'Information, par exemple) qui
g=E8re la question des r=E9seaux, mais ils ne se sont pas forc=E9ment sentis
jusque l=E0 tr=E8s concern=E9s par des =E9tablissements du champ artistique et
culturel (et r=E9ciproquement=8A).  Passer par les services culturels a le
m=E9rite de pouvoir potentiellement apporter des pressions en vue d'obtenir
des aides sp=E9cifiques de la R=E9gion (subventions, tarifs particuliers,
etc.)m=EAmes s'ils n'ont le plus souvent jamais pris en compte cette question=
.
Et cela peut jouer en notre faveur, car tout est =E0 inventer et la
sp=E9cificit=E9 des =E9tablissements artistiques et culturels est plus 
facilement
reconnue et suivie d'effets, =E0 l'image de la prise en compte particuli=E8re
(et des tarifs sp=E9cifiques) qui a =E9t=E9 r=E9alis=E9e au niveau du GIF 
Renater.
L'exp=E9rience me l'a jusqu'=E0 maintenant prouv=E9=8A  mais ce n'est jamais 
gagn=E9
d'avance !

- enfin, quand la ville o=F9 se situe l'=E9tablissement d=E9veloppe elle aussi 
un=
e
infrastructure r=E9seau, il convient aussi d'entrer en contact avec le servic=
e
charg=E9 de cette question en g=E9n=E9ral tr=E8s politique.  Nos 
=E9tablissements son=
t
le plus souvent per=E7us, parfois =E0 tort, comme d=E9veloppeurs et porteurs de
contenus visibles, donc aptes =E0 permettre l'illustration de l'usage des
nouveaux r=E9seaux; du coup, cela repositionne strat=E9giquement en premi=E8re
ligne l'art et la culture, et il convient =E9videmment de saisir cette
opportunit=E9 (de nombreux appels =E0 projets en ligne, initi=E9s en 
g=E9n=E9ral par
les R=E9gions, nous tendent la main).  Mais les r=E9seaux m=E9tropolitains 
peuven=
t
se r=E9v=E9ler de niveau qualitatif insuffisant pour nos usages, ou tout
simplement de co=FBt d'utilisation trop on=E9reux en comparaison d'un
raccordement direct au r=E9seau r=E9gional.  Donc la question est =E0 =E9tudier 
=E0 l=
a
loupe, pour ne pas rater l'opportunit=E9 du raccordement =E0 Renater le plus
pertinent.  Avantage principal du raccordement via le r=E9seau m=E9tropolitain =
:
en g=E9n=E9ral, la prise en charge des frais de raccordement et d'utilisation,
par la Ville elle-m=EAme, comme elle le fait d=E9j=E0 des frais de communication
t=E9l=E9phoniques des =E9tablissements.

Les cas de figure abord=E9s ici sont bien entendu =E0 confronter =E0 la 
r=E9alit=E9 d=
u
terrain, o=F9 toutes les variantes sont possibles : par exemple, les r=E9seaux
r=E9gionaux ou m=E9tropolitains, ou les op=E9rateurs de ces r=E9seaux, peuvent
offrir une offre apparemment concurrente =E0 celle de Renater, souvent sous l=
a
forme d'un acc=E8s vers Internet partag=E9 entre tous les utilisateurs du
r=E9seau.  Je dis apparemment, car il s'agit toujours d'un d=E9bit limit=E9 et
plafonn=E9, et d'une qualit=E9 de service r=E9duite (voir plus haut), sans 
parler
du relais national et international sans am=E9lioration notoire=8A  Mais comme
solution d'attente, cette alternative peut se r=E9v=E9ler tr=E8s valable.


En conclusion, le message du Minist=E8re et de la DAP doit =EAtre clairement
compris comme une forte incitation =E0 PRENDRE POSITION sans tarder pour un
futur raccordement =E0 Renater, et donc =E0 =E9tudier la question avec des
INFORMATIONS PRECISES ET FIABLES.  Cela entra=EEne d'entrer en contact avec
TOUS les acteurs, aussi bien PRATIQUES que POLITIQUES de la question aux
niveaux local ET r=E9gional.  Pour ce faire, il convient d'identifier deux
comp=E9tences dans nos =E9tablissements : un responsable d=E9cisionnaire, apte 
=E0
engager l'=E9tablissement face aux responsables "terrain" et politiques; et u=
n
charg=E9 de la question technique et p=E9dagogique.  Bien entendu, un ou
plusieurs intervenants peuvent =EAtre mandat=E9s pour couvrir ces besoins .
Il ne faut pas non plus n=E9gliger le r=F4le d=E9terminant que peuvent jouer
aupr=E8s des =E9tablissements concern=E9s les DRAC, dans les n=E9gociations
r=E9gionales et dans le relais des aides nationales.  Enfin, Marc Partouche
continue d'agir comme ressource et soutien, et reste "sollicitable".
A sa demande, j'apporte mes comp=E9tences et ma connaissance du dossier. Mais
mon action, face entre autres aux demandes directes que je re=E7ois, devrait
se cristalliser plus particuli=E8rement sur quelques r=E9gions ou
=E9tablissements.  Cette =E9volution est discut=E9e en ce moment et devrait 
=EAtre
d=E9cid=E9e avant la fin du mois.  Mais elle n'occultera pas le besoin d'une
action par l'=E9tablissement lui-m=EAme, =E0 laquelle j'apporterai une 
d=E9marche
compl=E9mentaire et convergente.  Et mon action, dans le cadre de ma mission
aupr=E8s de Marc Partouche, se limitera =E0 la question du raccordement =E0
Renater.  Si je re=E7ois des sollicitations qui d=E9passent cette question, en
prenant en compte plus pr=E9cis=E9ment le contexte interne de l'=E9tablissement
(r=E9seau, mat=E9riel, comp=E9tences,  p=E9dagogie, projets participatifs) je 
peux =
y
r=E9pondre =E0 titre individuel mais sans vouloir me substituer aux structures
comp=E9tentes comme le CEDAR ou l'IGEA, par exemple.

Voil=E0 quelques =E9l=E9ments de r=E9ponse Samuel.  J'ai =E9t=E9 assez long, 
mais je
n'ai de loin pas couvert toute la question.

Par exemple, je suis bien all=E9 avec Marc =E0 deux r=E9unions, le premi=E8re 
=E0
Poitiers (remarque : ce site commun avec Angoul=EAme est juste raccord=E9 =E0
Renater 1, d'o=F9 ses d=E9boires sur r=E9seau cit=E9es dans leur message) o=F9 
=E9taien=
t
pr=E9sentes plusieurs =E9coles du grand sud ouest, et la seconde =E0 Villeneuve
d'Avignon, pour rencontrer cette fois les 14 =E9coles et DRAC de Rh=F4ne-Alpes,
PACA, Languedoc-Roussillon.  Entre les deux r=E9unions, l'=E9volution de Renate=
r
vers Renater 2bis s'est faite =E0 grands pas, et j'ai particip=E9 =E0 la 
r=E9union
nationale des responsables r=E9gionaux de Renater, ce qui me donne encore plu=
s
une vision d'ensemble.  C'est un sujet en pleine =E9volution et il convient d=
e
la suivre.  L'=E9tude de l'IDATE, r=E9alis=E9e pour Rh=F4ne-Alpes, PACA,
Languedoc-Roussillon et =E0 laquelle il est fait r=E9f=E9rence dans les messages
que tu me transmets, pr=E9sentait une lacune dans cette mise =E0 jour en ne
disposant pas des tarifs et =E9volutions en d=E9bits r=E9cents, brouillait les
pistes en comparant des donn=E9es chiffr=E9es de natures diff=E9rentes sans
l'indiquer (des tarifs bas=E9s d'un c=F4t=E9 sur des d=E9bits fixes et 
plafonn=E9s, e=
t
d'autre part, des tarifs bas=E9s sur des d=E9bits moyens et variables), et
construisait des statistiques et conclusions sur des r=E9ponses trop
disparates =E0 leur questionnaire, pi=E8ce centrale de leur =E9tude.  D'ailleurs
le rapporteur de l'=E9tude de l'IDATE m'a demand=E9 de pouvoir rester en contac=
t
avec moi afin de compl=E9ter son =E9tude, mais =E0 ce jour, il ne l'a toujours 
pa=
s
fait=8A

Pour finir, je prends un paragraphe extrait d'un des messages que tu m'as
envoy=E9 pour y r=E9pondre plus pr=E9cis=E9ment :

>> Il semble difficile de refuser aujourd'hui l'acc=E8s =E0 Renater2 et
>> d'argumenter =E0 l'encontre de cette d=E9cision. Un point de vue serait de
>> laisser faire les choses, ce qui prendra tout de m=EAme pas mal de temps,
>> puisque ne sont pas r=E9solues diverses questions et non les moindres (qui
>> paie les frais annuels de fonctionnement? comment r=E9aliser les connexion=
s
>> physiques et les relais avec les Universit=E9s? quelle gestion des contenu=
s?
>> etc.). Il serait possible que d'ici l=E0 les =E9coles auront trouv=E9 des
>> solutions plus adapt=E9es par ailleurs (ADSLpro, etc.) selon les =E9volution=
s
>> technologiques (satellite, hertzien, etc.) qui risquent d'avoir des d=E9bi=
ts
>> et une efficacit=E9 plus probante que Renater2 au moment o=F9 les =E9coles y
>> auront acc=E8s.

Il est vrai que l'incitation de la DAP se traduit mat=E9riellement par un
soutien financier =E0 la connexion aux r=E9seaux hauts d=E9bits (concentr=E9 sur
l'aspect =E9quipements), exclusivement r=E9serv=E9 =E0 ceux qui opteront pour
Renater.  N=E9anmoins, chacun reste libre de ses choix et d'argumenter : =E0 ce
jour, je ne connais pas de vrais arguments, bas=E9s sur une prise en compte
exacte de tous les aspects, qui puissent mettre en difficult=E9 le choix de
Renater, DANS LA MESURE o=F9 on tienne compte seulement de Renater 2bis et
plus.  Et autant il est n=E9cessaire de prendre position d=E8s maintenant vis 
=E0
vis du passage sur ce r=E9seau POUR CEUX QUI LE CHOISSISSENT, il est
n=E9cessaire d'attendre, le cas =E9ch=E9ant, les conditions favorables et
rentables de ce passage.  Je suis tout a fait d'accord avec l'appr=E9ciation =
:
"ce qui prendra tout de m=EAme pas mal de temps", mais pas partout (regarde =E0
Nancy).  Les questions pos=E9es trouveront leurs r=E9ponses dans les
n=E9gociations locales et r=E9gionales, telles que je les aies sugg=E9r=E9es.  A
souligner qu'il ne s'agira pas forc=E9ment (et m=EAme assez rarement) de
"relais" ou cascades derri=E8re les universit=E9s : leur usage du haut d=E9bit,
tr=E8s diff=E9rent du n=F4tre, s'accommode assez mal de ce type 
d'infrastructure,
mais elle reste possible moyennant un suppl=E9ment d'=E9quipements adapt=E9s.
D'accord bien entendu avec l'adoption de solutions transitoires (de type
ADSL, etc.) l=E0 o=F9 les vrais hauts d=E9bits ne sont pas encore 
(r=E9alistement)
disponibles, mais je suis en d=E9saccord avec le raisonnement qui laisse
supposer que cette technique et d'autres =E0 venir seront plus performantes
que Renater : =E9videmment, Renater =E9volue =E9galement lui aussi, et nettement
plus vite que les r=E9seaux priv=E9s, puisqu'il joue le r=F4le de moteur en 
Franc=
e
: pour ne citer que trois exemples, c'est Renater qui met en place une
boucle de contenus (INA, RMN, TGB, Beaubourg, etc.) =E0 tr=E8s haut d=E9bit =E0
Paris; Renater r=E9alise son nouveau r=E9seau selon une architecture en boucles
sur le territoire fran=E7ais et non en =E9toile, ce qui augmente
consid=E9rablement sa s=E9curit=E9 de fonctionnement (ce que les r=E9seaux 
priv=E9s n=
e
font pas ou peu =E0 cette =E9chelle); enfin, pour les initi=E9s, c'est sur 
Renate=
r
que le r=E9seau parall=E8le multim=E9dia Akama=EF (diffusion des contenus
audiovisuels) choisit d'installer =E0 sa demande ses puissants serveurs
miroirs (n=E9gociation en cours), que les adh=E9rents de Renater, donc nos
=E9tablissements, pourront d'ailleurs utiliser gratuitement, ce qui est assez
unique pour =EAtre signal=E9 (Akamai a m=EAme propos=E9 en =E9change de 
r=E9aliser un
gigantesque cache de Renater par rapport au trafic USA; et =E7a, c'est un
signe qui ne trompe pas !!)

Bon, j'arr=EAte l=E0 ce tour d'horizon, esp=E9rant apporter des =E9l=E9ments de
r=E9ponse.  Des r=E9ponses plus pr=E9cises et localis=E9es seront =E0 trouver 
sur le
terrain.

Other related posts: